Leader de la gestion en location saisonnière depuis 2011

Feel Like ÔHM est un cabinet d’administration de biens spécialisé en location d’appartement de standing à partir d’une nuit avec services hôteliers, conciergerie et organisation de séjour. Tous les appartements sont classés de la 3*** au Palace.

Trouvez, louez et personnalisez

Trouvez l’appartement qui vous fait plaisir et réservez le en ligne sur notre site ou ceux de nos partenaires (AirBnB, Booking, Abritel, Homeaway, Homelidays, VRBO, Craig List, TripAdvisor, Wimdu…). Votre concierge vous aidera à personnaliser votre voyage et sera à votre disposition 24/24 et 7/7. Chacun de nos appartements sont préparés par nos équipes avec le plus grand soin.

Vivez une expérience hors du commun

Nous vous accueillons à l’aéroport ou à la gare avec un chauffeur. Votre KeyGuard vous attend dans votre appartement. Toute la literie et les linges de bains sont fournis. Des « Welcome Kit » vous attendent. Le room service et la conciergerie sont à votre disposition 24/24h et 7/7j. Si vous le souhaitez, choisissez vos ÔHM Box pour passer une journée inoubliable (Demande en mariage, Sports extrêmes, culturel).

QUE SIGNIFIE ÔHM ?

L’ambition de Feel Like ÔHM est double à l’image de son nom.
Dans la tradition bouddhiste, chacune des lettres « OHM » désigne respectivement le corps, la parole et l’esprit. Réunies elles désignent l’état de plénitude.
En électricité, ÔHM désigne la résistance, lumière d'un Paris éternel.

QU'EST CE QU'ÊTRE FRANCAIS?

excellenceArt de Vivre

« Devant un jardin où l'eau des fontaines coule entre des statues du XVIIIe et des parterres de buis bien taillés, vous dites : " C'est très français." Devant un gâchis invraisemblable où personne ne comprend plus rien, vous dites : " C'est très français." Devant une action d'éclat au panache inutile, vous dites : " C'est très français." Devant une opération de séduction menée tambour battant avec un mélange de grâce, de drôlerie et de distance, vous dites : " C'est très français."

Pascal est très français et Cyrano est très français. Montaigne est très français et Pasteur est très français. Descartes est très français et Musset est très français. De Jeanne d'Arc à de Gaulle, nous nous y connaissons en héroïsme.

Et quoi de plus français que l'ironie et la légèreté, qui appartiennent de tout temps à la légende de Paris ?

Être français, c'est aimer la tradition et c'est aimer la Révolution. Être français, c’est d'abord une contradiction.

Autour de nous, l'Angleterre, c'est la mer. La Russie, c'est la terre. Le génie allemand se déploie dans les légendes du Nord. L'Italie et l'Espagne incarnent la séduction du Sud. Être français, c'est être écartelé entre le Nord et le Sud, entre le rêve et la réalité, entre la mer et la terre, entre la Meuse chère à Péguy et la langue d'oc de Mistral. La France est une diversité - poussée trop souvent jusqu'à la division. Il y a des pays et des cultures qui sont des pléonasmes. La France est un oxymore. Elle aime rassembler les contraires.

Un Anglais n'a pas de doute : il sait qu'il est anglais. Un Allemand n'hésite pas : il s'efforce d'être allemand. Les Français s'interrogent sans cesse : " Qu'est-ce qu'être français ? " C'est qu'il y a au cœur de la France quelque chose qui la dépasse. Elle n'est pas seulement une contradiction et une diversité. Elle regarde aussi sans cesse par-dessus son épaule. Vers les autres. Vers le monde autour d'elle. Plus qu'aucune autre nation au monde, la France est hantée par une aspiration à l'universel.

Avec une ombre peut-être de paternalisme extérieur, Malraux assurait que la France n'était jamais autant la France qu'en s'adressant aux autres nations. Witold Gombrowicz va plus loin : " Être français, c'est précisément prendre en considération autre chose que la France."

C'est une tâche difficile de vouloir rester soi-même tout en essayant de s'ouvrir aux autres. Français, encore un effort pour être un peu plus que français et pour faire de la France ce qu'elle a toujours rêvé d'être sous des masques différents : un modèle d'humanité et de diversité.

Ces malins de Français ont même donné un nom à ce mélange explosif : ils l'ont appelé fraternité. »

ormesson_jeanAvec l’aimable autorisation de Jean d'Ormesson, de l'Académie Française; et la participation de Le Point.